Vélibmontant

« La route est droite mais la pente est forte »

Archives de Velib

La course qui monte, qui monte

Nos mollets meurtris et nos poumons malmenés ont beaucoup apprécié le soutien reçu aujourd’hui (relayé par Le Parisien et Le Monde), et à J+1 après la première Vélibmontant de l’histoire, il est temps de faire le point.

D’ores et déjà, la prochaine Vélibmontant massive est fixée au dimanche 21 octobre à 20h, rendez-vous à 19h30 sur le parvis du métro Ménilmontant. Nous vous conseillons d’arriver avec votre Vélib, quitte à dépasser la cruelle demi-heure, la rigolade vaut bien un ou deux euros et les Vélibs peuvent vite se faire rares dans le quartier… Il vous reste un petit mois pour vous entraîner.

D’ici là montez! Organisez vous-mêmes des mini-Vélibmontant! Comme expliqué ci-contre dans le B.A.-BA d’un record, la Vélibmontant « classique » n’a pas besoin de rendez-vous ou d’organisateur: chacun peut décider de relever le défi à toute heure du jour et de la nuit, en solitaire telle une montée de l’Alpe-d’Huez en échappée, ou en groupe parce que c’est la garantie d’une soirée réussie dans une rue qui offre de nombreux comptoirs pour se désaltérer avant, pendant et après l’effort. Et pour les esthètes, il reste la Vélyvesmontand.

Il nous faut également revenir sur l’esprit de cette course sauvage (et qui tient à le rester) où on ne gagne rien sauf la satisfaction de s’être violemment bougé les fesses pour la gloire du non-sens. Nous avons choisi la rue de Ménilmontant parce qu’elle a un joli nom et que la perspective vue de Parmentier est splendide quand le soleil darde ses derniers rayons mordorés. Il y a bien sûr plus raide dans Paris, mais c’est un choix du cœur – qui permettait en plus un jeu de mots. Cela dit si quelqu’un organise une Lepicmontant (jusqu’au sommet, hein !), nous nous alignerons au départ.

La première de la Vélibmontant

C’est avec une certaine émotion qu’après avoir lu une brève dans Le Parisien du matin et écouté un flash info du Mouv’ annonçant la course dans l’après-midi, nous avons attendu fébrilement que tout le beau monde séduit par la Vélibmontant se donne rendez-vous dans une ambiance détendue au métro Ménilmontant.
Et nous avons été largement servis, ce n’est pas moins de 20% de concurrents totalement étrangers à l’équipe Vélibmontant qui ont participé à la course.

Lire la suite »

Monter en chantant

Encore mieux qu’ahaner le long de la rue de Ménilmontant, on propose une partie hors catégorie, sans classement de vitesse. On lance la Vélyvesmontand, histoire de chanter en crachant ses poumons. De jour comme de nuit, réveillez les voisins au son de votre mélodieuse voix.

Tout est très bien expliqué sur la page ad hoc.

Vélibmontant, à bicyclette…

La Vélibmontant prendra son premier départ le dimanche 16 septembre à 20h.

Exceptionnellement, et parce que la borne Ménilmontant n’est pas encore active (malgré nos courriers répétés à la mairie de Paris, à la présidence de la République et à Guy Mocquet), la course débutera de la borne Parmentier.

Départ Parmentier

Rendez-vous à la borne Parmentier à partir de 19h30. Le départ aura lieu à 20 heures. Nous ramasserons les morts à 20h15. L’arrivée se fait évidemment à la borne située à l’angle de la rue de Ménilmontant et de la rue des Pyrénées.

Arrivée rue des Pyrénées

La Vélibmontant, c’est l’assurance d’avoir la classe tout en suant comme un damné sur l’une des rues les plus pentues de Paris. Pour l’inauguration, les fondateurs de la Vélibmontant sont prêts à en découdre.